Salamandre

Publié le par Davis

La salamandre n'est pas un animal à proprement parler fantastique, car elle existe bel et bien. C'est un batracien en forme de lézard, à la peau semée de taches jaune sur fond noir.

Salamandre
La salamandre a eu pendant longtemps l'étrange réputation d'être totalement insensible aux effets du feu : elle pouvait traverser un brasier  ou être jetée dans les flammes sans dommage, et avait la réputation d'avoir le sang tellement froid qu'elle éteignait tout feu dans lequel elle était jetée. D'ailleurs, chez les anciens Égyptiens, le hiéroglyphe "salamandre" signifiait "homme mort de froid". La peau de la salamandre sécrète en effet un venin corrosif qui peut, pendant quelques instants, la protéger réellement des effets de la chaleur, mais il semble que rien de la prédispose à éteindre le feu.

SALAMANDRE ELEMENT FEU
La salamandre jouit d'une image ambiguë : si elle est censée traverser le feu et possède des vertus ignifuges, elle est aussi considérée comme un reptile répulsif et qui porte malheur. Des légendes courent autour de ce pauvre animal : sa morsure peut tuer un homme ou le rendre chauve; elle tue aussi la vache qui a l'infortune de la toucher avec son museau en paissant; elle empoisonne les puits ou fait pourrir les fruits quand elle grimpe sur un pommier; elle fait tourner le vin en vinaigre. Jadis, on pensais s'éviter cent jours de purgatoire chaque fois qu'on tuait une salamandre...
Néanmoins, malgré cette mauvaise réputation, c'est la salamandre que le roi François Ier choisit comme emblème, lui donnant enfin une consécration.
Il ne voulait voir en elle que la capacité à traverser les épreuves sans faiblir.

Publié dans Cryptozoologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article