Manticore

Publié le par Davis

En dépit de son visage aux traits vaguement humains, le manticore est à classer au rang des animaux fabuleux. Extrêmement rapide, féroce, redoutable, son existence est évoquée depuis le ve siècle avant J.-C.

Manticore
Son cri rappelle celui d'une trompette. Créature sanguinaire, le manticore vit dans des régions désolées, désertiques, arides et solitaires. Comme son nom vient de l'ancien persan (mardikhouran signifie "mangeur d'homme"), on peut penser que son habitat de prédilection est l'actuelle Asie Centrale.

Manticore
Le manticore se nourrit donc volontiers de chair humaine. Il possède un corps de lion au pelage non pas fauve, mais brun ou noir rougeâtre. Sa queue est celle d'un scorpion dont le dard mesurerait une bonne cinquantaine de centimètres, capable d'élancer des dards venimeux pour immobiliser sa proie. Sa tête évoque celle d'un homme, à cela près que sa mâchoire va d'une oreille à l'autre et comprend trois rangées de dents coupantes comme des rasoirs qui lui permettent de déchiqueter ses victimes. Sa taille peut varier entre celle d'un lion et d'un cheval.  Aussi, dans certaines versions le manticore s'est vu attribuer des ailes de dragon.

Manticore
Le manticore s'attaque avec férocité à toute proie qui passe à sa portée, et les humains sont pour lui un mets de choix, au point qu'il ne laisse rien : ni os, ni crâne, ni même vêtements. Il broie et avale tout, lorsqu'un voyageur disparaît dans une contrée isolée et qu'on ne retrouve rien de lui, c'est probablement qu'il a été victime d'un manticore.

Publié dans Cryptozoologie

Commenter cet article