Golem

Publié le par Davis

Le golem est sans doute l'une des créatures les plus improbables de la mythologie. Son corps tout entier est fait d'argile, de bois ou de pierre, l'important est qu'il s'agisse de matériaux organiques puisés à même le sol et facilement renouvelables.

Golem
Il prend vie une fois que son créateur inscrit un mot sur son front. Dès lors, le golem protège son maître et obéit à chacun de ses ordres. L'ennui, c'est qu'il croît avec une rapidité inquiétante et devient chaque jour de plus en plus fort. Et plus il grandit, plus il est destructeur. Son créateur doit alors l'anéantir et le refaçonner avant que le golem devienne incontrôlable.

Golem
Quel est le fameux mot inscrit sur le front du golem ? Dans la culture hébraïque, il s'agit de EMET (la vérité en hébreu, et aussi l'un des noms de Dieu). Pour tuer le golem, rien de plus simple : il suffit d'effacer la première lettre, car MET signifie mort !


Un génie destructeur

Voici un homme d'une grande imprudence. Il a créé un golem et a négligé de le tuer avant que celui-ci atteigne une taille critique. Dans un accès de fureur, le monstre met à sac la maison de son maître et menace d'anéantir tout ce qui se trouve sur son passage. Pour venir à bout de la créature, quelqu'un devra impérativement la maîtriser et effacer l'inscription qu'elle porte au front.

Golem

Les tibétains ont leurs propres golems, les Tulpas. Tout comme leurs homologues européens, ils sont soumis à leur maître mais capables de développer une personnalité qui leur est propre.

Les Thay Phap, des sorciers vietnamiens, fabriquent des poupées de bois et de paille. Ils soufflent dessus pour leur donner vie et leur commandent alors de voler et de tuer à leur place.

Golem

Publié dans Légendes & Mythes

Commenter cet article