Charon (Le Passeur des Enfers)

Publié le par Davis

Dans la mythologie grecque, Charon ou Caron, « le passeur des Enfers », était le fils d'Érève (les Ténèbres) et de Nyx (La Nuit). Il avait pour rôle de faire passer sur sa barque, moyennant un péage, les ombres errantes des défunts à travers le fleuve Achéron (ou selon d'autres sources, le Styx) vers le séjour des morts.

Charon était un vieillard à l'aspect revêche, sale et peu conciliant mais encore fort, solide et qui ne se laissait pas fléchir par les prières de ceux qui n'avaient pas de quoi le payer. Vêtu d'une cagoule, il choisissait ses passagers parmi la foule qui s'entassait sur la rive. Seuls ceux ayant mérité un enterrement adéquat étaient choisis et uniquement s'ils pouvaient payer le voyage, entre une obole et trois oboles (une obole est une unité monétaire qui a eu cours dans la Grèce antique), d'où la coutume de placer une obole sous la langue du mort avant son enterrement. Ceux qui ne pouvaient payer devaient errer sur les bords de la rivière pendant cent ans.

Charon
Il est très rare que Charon laisse passer un mortel encore vivant. Héraclèes (Hercule), quand il descendit aux Enfers sans mourir, n'aurait pu passer s'il n'avait pas usé de sa force pour contraindre à lui faire passer le fleuve, à l'aller comme au retour. Charon fut emprisonnée un and pour l'avoir laissé passer sans en avoir obtenu le paiement habituel pour les vivants, un rameau d'or obtenu auprès de la sibylle de Cumes (une sibylle est une prophétesse et celle de Cumes était la plus populaire des douze sybilles chez les grec ).

2647814462 3

Publié dans Légendes & Mythes

Commenter cet article