Banshee

Publié le par Davis

La Banshee (du gaélique irlandais Bean Si ou écossais Bean Shith, "femme de l'autre monde") est une créature féminine légendaire du folklore irlandais et écossais. Ses cris et sa présence sont annonciateurs de mort ou de malheurs à venir, toutefois certaines d'entre elles peuvent appartenir à une famille, dans ce cas elles  peuvent servir de guide lorsqu'un membre de la famille s'égare, elles peuvent aussi aussi prévenir, par des rires, lorsqu'une naissance ou un mariage arrive.


La Banshee peut apparaître sous deux formes



  • celle d'une jolie jeune fille en pleurs

Banshee

  • ou d'une vieille femme décharnée et échevelée

Banshee

En Irlande, elle est vêtue d'une robe verte ou grise et d'un long châle brun; tandis qu'en Écosse elle porte un suaire ou les couleurs du tartan de ceux qui vont mourir.

Bien que de nos jours elle soit considérée comme une sorte de fée, traditionnellement la Banshee est plutôt vue comme le fantôme d'une femme assassinée ou morte lors de l'enfantement. Son cri est décrit comme le plus effrayant et le plus triste que l'on puisse imaginer; il est si intense qu'il réveille même les personnes endormies, et qu'il est toujours audible même entendu au milieu d'une tempête.

Dans le folklore irlandais et écossais, lorsqu'une Banshee rôdait autour d'une maison ou que son cri se faisait entendre, c'était le signe que la mort allait bientôt frapper l'un des habitants de la maison. Les familles nobles ou de pures origines avaient le privilège de posséder leur propre Banshee. Celle-ci se manifestait aux chefs de clan pour annoncer la mort imminente d'un membre du clan, une défaite à une prochaine bataille ou l'arrivée d'une épidémie.
Dans le cas où le membre de la famille était parti gagner sa vie loin de son foyer, le cri de la Banshee permettait aux gens restés sur place de savoir qu'il était arrivé un malheur à leur proche. La Banshee restait fidèle à la famille à laquelle elle était rattaché, et certaines auraient même traversées l'Atlantique avec les colons irlandais lors de la Grande Famine du XIXème siècle.

Banshee
Quand la catastrophe à venir était de grande ampleur ou que la personne qui allait mourir était quelqu'un de particulièrement important, plusieurs Banshees pouvaient se réuni pour crier ensemble.

Elle existe également, mais dans une moindre mesure, en Angleterre et au pays de Galles (où elle se nomme Cyhyraeth). En France, certaines dames blanches jouent un rôle similaire.

Il est intéressant de noter que l'île de Man possède une forme particulière de Banshee, moins macabre, nommée Leanan Sidh ("la maîtresse de l'autre monde"). Selon la tradition, celle-ci prédisait les morts mais également les naissances, et telle une muse elle apportai l'inspiration aux musiciens et aux poètes.

Différentes hypothèses ont été proposées pour expliquer l'origine du mythe de la Banshee. Certains y voient un avatar moderne des Bansidh, les femmes-fées de l'autre monde dans l'ancienne mythologie celtique, qui servaient d'intermédiaires entre les dieux Tuatha Dé Danann et les mortels.

Publié dans Fantômes & Revenants

Commenter cet article

Anonyme 20/05/2015 15:21

Bonjour,
Je trouve bizarre que ce soit pour certaine phrases (la majeure partie) mot pour mot les même que j'ai lu un peu avant sur un autre site beaucoup plus détaillé.